Swarovski : de sa naissance jusqu’au paroxysme de son engouement

Aujourd’hui, nul n’est censé ignorer Swarovski. Il s’agit en effet d’un marque, relative à un petit élément que l’on prendrait vraiment pour une pierre précieuse au premier abord, sans que ce ne soit finalement le cas. C’est effectivement le cristal qui est travaillé chez Swarovski, dans le but de lui donner une apparence de joyau et l’effet est franchement bluffant.

Ces petits bijoux resplendissent de mille feux, ils sont idéaux pour orner aussi bien des bracelets, boucles d’oreilles et colliers, que des accessoires en tous genres, des vêtements, des coques de téléphone mobile, des briquets, ainsi que tout ce que l’on voudra. On trouve d’ailleurs parfois des réalisations assez cocasses. Alors quel a été le cheminement de cette marque prestigieuse ? En quoi s’est-elle démarquée, et pourquoi assiste-t-on aujourd’hui à une vraie folie du cristal de Swarovski ?

Logo

C’est ce que nous allons tenter d’expliquer tout au long de cet encart, consacré à une marque pas comme les autres, qui a su séduire amateurs de brillances du monde entier, et autres fans de mode qui ne peuvent tout simplement plus s’en passer.

Swarovski, à l’origine

Swarovski a au départ eu la chance de se faire connaître grâce à une véritable innovation, et ce depuis une centaine d’années environ. En effet, autrefois on travaillait le cristal à la main, ce qui pouvait être relativement limité.

Lorsque l’on emploie la main de l’homme pour ce genre de réalisation extrêmement précise, on peut tout à fait être confronté à certaines limites, et c’est justement le constat qu’a fait le créateur de Swarovski, quand il eut son idée de génie, qui allait précipiter son intelligence vers la postérité : la réalisation d’une machine permettant ainsi de travailler le cristal avec beaucoup plus de précision et de facilité.

C’est ainsi que la marque est née, il y a un siècle, quand ce dispositif fut mis en place. Et les premiers résultats furent tout simplement bluffants : le cristal de Swarovski se pare de délicieux reflets, de facettes qui renvoient parfaitement la lumière, nous laissant alors croire qu’il s’agit de petits diamants, quand on n’est en présence seule du cristal le plus commun. La magie opère alors, et on s’intéresse de plus en plus à ce fantastique petit élément qui ressemble tant à un joyau. Et les raisons initiales de cet intérêt sont essentiellement financières : on peut alors profiter de toute la beauté et de l’éclat d’une pierre précieuse sans pour autant devoir en payer le prix.

Ainsi naquit donc le mythe Swarovski, mais cela ne s’arrête pas là. Ce sont en effet les plus beaux noms de la mode qui ont mis cette pierre synthétique au zénith, puisqu’elle a inspiré bien des créateurs, principalement dans la mode au départ, avant de gagner d’autres domaines.

Quand Swarovski inspire la mode

Les années 50 furent sûrement la période la plus importante de la marque, puisque c’est à cette époque que les illustres créateurs de mode du monde ont commencé à mettre le nez dans les qualités de cet élément précieux.

Ainsi, c’est auprès de Christian Dior en particulier que le charme agit, puisque le styliste décide à cette époque de se servir de ce cristal si particulier pour en orner les vêtements et les accessoires. C’est ainsi que les collaborations entre Swarovski et les grandes maisons ont commencé, propulsant alors cette firme dans le monde si envié du luxe.

On ne porte ainsi plus uniquement ces pierres en bijou, on en orne aussi sa tenue dans son intégralité, pour le plus grand plaisir de celles qui craquent pour ce qui brille. Et bien sûr, ce cristal est beaucoup plus intéressant pour les professionnels de la mode que le diamant, qui coûte beaucoup trop cher et rendraient alors toutes ces créations inabordables par le commun des mortels. Il est beau, brille fortement, et il est tout simplement parfait pour ravir les femmes coquettes.

Swarovski aujourd’hui : une vraie folie

Dans les années 70 jusque dans les 90’s, on a vu monter alors cet engouement pour ce fameux cristal qui fait tant tourner les têtes des créateurs comme des femmes. La ligne de bijoux et d’objets de décoration a vu le jour, permettant ainsi à la firme de proposer une grande variété de produits à ses fans, qui se réunissent même autour d’un club des adorateurs du petit cristal qui brille comme un diamant. Il fait tourner la tête des femmes, sans pour autant provoquer une syncope financière chez leurs partenaires.

Pendentif

Cependant, le cristal était loin d’avoir dit son dernier mot…ou plutôt ceux qui cherchent à l’exploiter dans le but de créer de nouveaux produits. Nous vivons dans une époque de la démesure en matière de consommation et la manière d’utiliser le cristal de Swarovski a évolué de la même façon. Aujourd’hui, on emploie celui-ci à peu près à toutes les occasions et on en fait des objets usuels. Coques de téléphone portables, mobiles ou tablettes, tout ce que nous avons sur nous tous les jours peut éventuellement être à même de porter quelques cristaux. Il est vrai que la brillance et la beauté de ces pierres artificielles n’est plus à démontrer.

Et c’est donc une déferlante Swarovski qui nous inonde depuis quelques années, on en voit absolument partout, mais toujours pour notre plus grand plaisir, même si cela est synonyme de quelques petits débordements qui pourraient même porter atteinte à l’image de marque de Swarovski.

Ce parcours hors norme a de quoi faire rêver tous ceux qui ont de l’ambition, mais il s’agit d’un succès tout à fait mérité. En effet, la création de cette fameuse machine provient avant tout de la tête d’un homme, qui a mis ses idées et sa créativité au service de l’avancement technologique, même si bien sûr les techniques ont considérablement évolué avec les années. Cependant, il fut à l’origine de cette transformation, une forme initiale d’appareil permettant de réaliser la taille des cristaux, qui fut ensuite décliné avec les innovations contemporaines. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que la folie Swarovski n’est pas prête à s’affadir, loin de là même. Et on ne va surtout pas s’en plaindre... car on l’adore !

A voir : cette fresque sur l’histoire de Swarovski

Partager auprès de vos amis

1 commentaire